J'imagine qu'en lycée c'est un peu plus difficile à réaliser... mais bon, en école d'ingé, tu viens pas, t'es pas payé, puisqu'il s'agit de vacations.

Quand j'étais moi-même élève dudit prof, nous devions être 5 dans son cours (sur une petite trentaine en théorie), et nous nous étions demandés entre nous s'il ne faisait pas exprès de faire des cours d'un intérêt douteux rien que pour que les élèves ne viennent pas. Déjà que le théorème des généraux byzantins n'est pas le point le plus intéressant du génie logiciel, mais avec lui cela atteignait des niveaux insoupçonnables de platitude.

Un avantage, ceci dit : assister à son cours permettait d'assurer un 15 ou mieux sans problème, vu qu'il ne changeait même pas les contenus de ses questions/exercices...

Un petit souvenir fugace : la tête de l'inspecteur quand je lui ai expliqué, un 20 décembre ou équivalent, que le prof n'était pas venu et qu'il m'avait appelé d'une gare (j'étais le délégué des élèves) pour que je dise à l'inspecteur (resp. administratif) qu'il ne pouvait pas venir. Parce qu'en plus d'être feignant, il était lâche aussi.