Pour le premier, il faut savoir le mettre convenablement :

  • en choisir un auquel on n'est pas allergique, donc essayer AVANT d'avoir des rapports, remarque aussi valable pour quelques uns des arguments suivants au passage,
  • l'adapter à la longueur et à la largeur du pénis - les vraies... ce ne doit être ni lâche ni faire mal,
  • l'enfiler quand on est en érection,
  • ne pas laisser de bulle d'air,
  • prévoir la zone supérieure "vide" qui sert à recevoir le liquide préséminal et le sperme,
  • et pour les garçons non circoncis bien penser à trouver une façon de gérer son prépuce ; en général, s'il n'est pas trop long, il suffit de bien le rétracter et surtout, à nouveau d'éviter.

Pour le second, on rappelle qu'il faut utiliser un gel aqueux ou au silicone quand on utilise un préservatif en latex, mais surtout rappeler surtout aux hétéros) que même si votre partenaire "mouille", cela ne garantit pas du tout une bonne lubrification, ce qui peut être la cause d'une rupture... je n'ai pas les chiffres mais c'est LA cause principale. Ah, oui, ne JAMAIS utiliser de gel spermicide, cela rend les capotes poreuses à l'eau (composant essentiel du sang et du sperme) et au virus qu'elle trimbale peut-être. Si vous voulez éviter que votre copine ne conçoivent, il y a de meilleurs moyens, cf. les plannings familiaux (tant que la droite ne les a pas supprimés).

Il faut sinon savoir que des accidents, ben ça arrive. Utilisé dans les bonnes conditions, 99,99% de réussite implique bien 0.01% d'échec. C'est le risque de la vie. Donc trois choses à savoir :

  • faites de tests en connaissance de cause, sans vous mentir, ni mentir à votre partenaire stable, ne pas oublier que si vous êtes en couple, si vous attendez 6 mois de complète fidélité avec des tests négatifs, alors c'est bon... mais pas avant.
  • considérez votre partenaire occasionnel comme séropo même si elle/il dit le contraire. De même attendez vous à ce qu'on vous traite comme potentiellement sérop. Ceci est d'ailleurs valide pour les autre IST/MST
  • en cas d'incident, d'abord allez aux urgences et demandez le traitement post exposition et faite les tests après. Ceci est d'ailleurs aussi valide si vous recevez du liquide séminal ou du sperme dans quelque orifice que ce soit - ou sur une coupure, ou dans l'œil (ça m'est arrivé !)

Il y a bien sûr plein d'autres conseils, et vous pouvez consulter toutes les informations à partir de là : Sida Info Service ou sur des sites plus appropriés comme les CRIPS

Ah, oui, j'ai oublié : il faut aussi bien l'enlever : le but étant de faire en sorte que votre partenaire n'entre pas en contact avec ce qui est DANS la petite réserve en tête de préservatif... cf par exemple ce petit clip (attention, à la fin on voit effectivement bien un homme tout nu qui met la capote, notez qu'il est non circoncis et qu'il s'est bien décaloté)
Pis tant que j'y suis, un petit PDF qu'on trouve d'ailleurs assez souvent dans les lieux de prévention : guide en dessins