Je suis en train d'apprendre en accéléré mon nouveau travail. Le collègue que je vais remplacer, l'ancien commanditaire de mes recherches, s'en va le 15 juin. J'ai 15 jours ouvrés, grosso modo.

Forcément, mes tâches actuels en pâtissent. Nous avons fait tourner mon logiciel hier, et deux petits bugs sont apparus. Pas bien grave, j'ai corrigé le résultat à la main (construction de portefeuilles discriminés), mais râlant.

Le nouveau boulot est passionnant pour qui veut comprendre le fonctionnement de l'entreprise et des marchés financiers - au delà des problématiques pétrole, $ ,etc. actuelles. Au moins, ça va combler le léger problème actuel d'ennui que je commençais à ressentir.

Je n'arrive plus à suivre les prestations de la SSII qui travaille pour moi que de très loin. J'ai réservé un créneau vendredi après-midi pour lire leurs résultats et faire tourner leur code. Lundi matin, réunion d'avancement.

J'ai 5 notes à écrire et je n'en ai pas commencé une seule.

Mardi dernier, j'ai une réunion qui m'est tombée dessus pour mardi prochain. Je vais devoir faire les slides à la maison.

Hier, je suis rentré du travail à 22h30 parce que j'avais encore des rendez-vous à prendre à Centrale - heureusement, ça s'est bien passé...

Je suis crevé. Je ne sais pas si je trouverai le temps de me rendre au pique-nique des blogueurs de dimanche, parce que je sais que j'aurai du travail.

PS : j'ai aussi appris que

  1. je n'aurai aucune augmentation suite à mon changement de poste, contrairement à ce qui m'avait été annoncé au début - sans être vénal, ça craint parce que j'ai une perte sèche de près de 3000€ en changeant de poste puisque j'ai dû démissionner de mon poste d'enseignant pour la rentrée 2008
  2. Ah, si, je vais quand même être augmenté : je passe de 32h à la R&D (sachant que les heures de cours n'étaient pas comptées dans ce lot) à 35h hebdomadaires. Sachant que je vais bosser à Paris (avenue de Wagram) je vais aussi moins dépenser au niveau transports (carte 2 zones, plus de voiture à utiliser... en ce moment ça joue beaucoup)
  3. pour le matériel informatique, ça va pas être gagné, on va "juste" upgrader les machines du collègue que je remplace, ça veut dire plus de RAM, et toujours windows 2000 - plus de linux/unix. BOn, je me doutais bien qu'en quittant une unité de R&D pour une unité opérationnelle, l'informatique ne suivrait pas trop.
  4. je vais quand même pouvoir récupérer un PDA, je n'ai pas tout perdu.
  5. inscription à la salle de gym : 450€/an. Là, c'est plutôt une obligation vus les derniers résultats de santé, mais c'est une autre histoire.

Bon sang, je suis en retard, il faut que je parte.