Hier, nous faisions quelques courses quand je me suis vautré place de la nation à quelques mètres de l'entrée du RER A. Un trou que je n'avais pas vu, et patatra, je me suis senti tomber. Un arbre providentiel m'a évité la chute totale et humiliante. Une touriste assise sur le bord d'un espace vert m'a demandé si j'avais besoin d'aide. Mais que dire quand c'est la 4e fois en 6 mois qu'on se foule une cheville et qu'on se nique le genou (droits tous les deux) ?

Ben on fait avec, on récupère la ligne A puis la 14 et on rentre chez soi ?

Non, on continue à faire des courses. Sauf que c'est en voiture et que c'est Alain que j'ai laissé conduire... ou là là, je comprends le pourquoi de son accident d'il y a quelques semaines... il ne sait par prendre un rond-point, par exemple, et il a calé 3 fois à des "stop" en n'osant pas y aller...