Déjà, il est passé par un disque dur extérieur pour copier en deux manips. Raté, forcément, le vieux disque dur a planté.

Ensuite, le transfert de masse devait mettre "allez, 30 min au pire". Ca mis 115 minutes.

Forcément, il n'a pas vérifier que les noms étaient conservés. Ghost copy ou je sais pas, ça n'a pas l'air compliqué, mais il y avait un truc à cocher qu'il n'a pas cocher. Résultat tous mes noms de fichiers n'avaient plus que 8 caractères et des extension à 3 caractères. html devenant h~1. Fabuleux. On efface tout et on recommence.

Cette fois, il est venu avec un nouveau disque dur, une connexion USB-2 et ça a vraiment mis 26 minutes à lire et 50 à réécrire. Sauf qu'il n'avait pas configurer le nouveau PC et n'avait pas vu que le lecteur D: n'avait qu'une partition de 40Go sur 200Go de formaté. Partition Magic, ils ne connaissait pas. Donc bonjour le fdisk (à la main) puis le format d: Puis recopie de 50 minutes.

Et le sommet, il essaye d'installer la messagerie. Mauvaise adresse (je suis toujours en @XXXYYY.fr et non XXX.fr). Mauvais serveur ensuite. Et super il perd mes archives en route, puis ma configuration de bureau. Et mes bases de données. Joie ultime, en fait. Puis, pouf, ça marche, onne sait pas trop comment.

Ensuite la configuration de word, excel, powerpoint, acrobat, etc. C'est long, mais là au moins, il ne se plante pas. Numéro de license et tout le petit jeu des applications tourne. Sauf qu'il est 19h et que j'en ai marre. Je pars.

Je suis revenuce matin vers 8h30, énervé d'être en retard (lacet pété, bus 62 qui me passe sous le nez, bus 68 qui me passe sous le nez, bus 195 qui... vous voyez l'idée). Cette fois je n'avais pas oublié de récupérer le badge dans la voiture, donc c'était au moins un point positif que je voyais arriver.

Le mec me téléphone vers 9h pour me dire qu'il aura un peu de retard. 10h15 il arrive. Je ne dis rien, il est parti comme moi hier à 19h sauf que son bus (394) ne tournait plus à cette heure là... il a dû rentré à Bourg-la-Reine à pieds depuis Clamart. Bref.

On veut installer la connexion internet - la connexion LAN est parfaite, ma messagerie interne fonctionne, mais pas moyen de retrouver mon ID dans le fatra des trucs recopiés. On met 5 minutes à trouver. Content, ça marche. Reste à retrouver le proxy, les codes d'accès, etc. Il a tout ... dans son bureau. 15 minutes plus tard il revient et finit ma connexion.

Et là, je me dis, c'est fini. Non, il reste à configurer les imprimantes. près d'une heure pour configurer 4 pauvres petites imprimantes dont celle que j'utilise par défaut. Elle n'arrête pas de lui envoyer une erreur mais il ne m'a pas dit laquelle (moi pendant ce temps, je travaillais sur mon autre machine, linux). En fait, l'imprimante n'avait plus de tonner, c'est pour ça qu'il avait un message d'erreur...

Quand il est parti, j'ai fini les installations logicielles moi-même - que du libre. On a un package python à installer d'une dizaine de package. En dix minutes c'était fini. Cygwin, le plus long ça a été de le charger. LaTeX, c'est un peu plus difficile, certains packages ne sont pas accessibles - problème de pare-feu ! Pas de problème, je les chargerai chez moi.

Ah, oui, j'oubliais, je suis sous Windows XP maintenant, mais dans six mois, nous passons sous... Vista. Ouille.