Blog à cossaw

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 14 mai 2008

Me prendrait-il pour un con ?

Je cite le mec pour qui je travaille (et que je remplace à partir du 16 juin) : "serait-il possible d'exprimer les volatilités en nombre décimal plutôt qu'en pourcentage, par exemple 10 deviendrait 0.1 pour une volatilité de 10%/sqrt(an)".

Je précise qu'il est ingénieur, docteur en optique, je suis ingénieur, docteur en mathématiques appliquées. Nous avons travaillé ces 5 dernières années ensemble, dont une passée dans le même bureau et une dans des bureaux mitoyens.

Autant la question est censée (même si c'est exactement le contraire de la requête d'il y a 2 ans où j'ai dû passer de la notation décimale à la notaiton en %), autant l'exemple, comment dire, est légèrement superflu. Non ?

From the Choirgirl Hotel

En 1998, j'étais en pleine dépression post-traumatique. Copain et meilleurs amis renversés à la sortie d'une discothèque. Air connu.

Pour mon anniversaire, je m'achetai From the Choirgirl Hotel de Tori Amos, paru le mois précédent. Quelques jours après j'embarquai pour Boston via New-York et je ratai le concert qu'elle donnait à Boston pour une sombre histoire de médicaments et de prescription non traduite.

Passé simple.

Ce disque, comme un baûme, a accompagné ma descente aux enfers. Il seraà jamais associé à la notion de perte. Et à celle de rédemption, quelque part. Un album noir, aussi noir que sa pochette, où Tori Amos apparaît écrasée contre une vitre. Un album brillant, cependant. Quelques perles dépouillées, deux titres un peu plus up-beat, et une dépression post-trauamtique, pour elle aussi...

Lire la suite...

D&D 4e édition : achètera, achètera pas ?

Bon, je ne pense pas que ceci concerne tous mes lecteurs, mais qu'importe, ça m'intéresse.

Début juin, dans moins d'un mois, sortira la "nouvelle version" de Dungeons & Dragons. Dans la lignée des règles avancées, dont c'est la 4e édition, de profonds bouleversements viennent remettre en cause le fonctionnement d'un jeu qui par ailleurs remplit aujourd'hui à peu près tous les objectifs que je pouvais lui fixer. Alors pourquoi une nouvelle édition ? (à noter qu'elle sort en "simultané" en français)

Et la question : est-ce que cette nouvelle version va m'intéresser ? Pas sûr... Et ce pour deux raisons : (a) le jeu me paraît plus tourné vers le combat que vers le roleplay, (b) l'adaptation de mon univers préféré, LanceDragon, n'est pas prévue pour tout de suite... alors que la version dite 3.5 du même univers me convient très, très bien.

Lire la suite...

dimanche 11 mai 2008

Maladroit chronique

Hier, nous faisions quelques courses quand je me suis vautré place de la nation à quelques mètres de l'entrée du RER A. Un trou que je n'avais pas vu, et patatra, je me suis senti tomber. Un arbre providentiel m'a évité la chute totale et humiliante. Une touriste assise sur le bord d'un espace vert m'a demandé si j'avais besoin d'aide. Mais que dire quand c'est la 4e fois en 6 mois qu'on se foule une cheville et qu'on se nique le genou (droits tous les deux) ?

Ben on fait avec, on récupère la ligne A puis la 14 et on rentre chez soi ?

Non, on continue à faire des courses. Sauf que c'est en voiture et que c'est Alain que j'ai laissé conduire... ou là là, je comprends le pourquoi de son accident d'il y a quelques semaines... il ne sait par prendre un rond-point, par exemple, et il a calé 3 fois à des "stop" en n'osant pas y aller...

vendredi 9 mai 2008

Back from the (internet) dead

Bon, je suis revenu de Londres lundi soir. Mardi, j'ai pu un peu twitté et naviguer et puis booooooom. Plus de connexion internet, plus de téléphone, de télévision. Rien. Le 10 14 m'apprends que des travaux ont lieu. Je n'arrive pas à savoir lesquels. Je penche pour l'installation du réseau fibre optique vu mon dernier passage à l'agence Jeanne-d'Arc.

45 minutes pour valider que j'ai bien accès au téléphone international en Europe (j'adore cette façon de dire ça) et que non, on ne peut pas encore, mais bientôt, accéder au très, très haut début.

Bref, là, ce matin, j'ai de nouveau accès au net, j'ai pu consulter mes comptes. Chouette, je ne me suis pas complètement planté dans mes calculs (de tête) en conversion £ <-> €.

Bon, fallait vraiment que j'ai accès aux comptes pour faire le virement pour les frais de voiture (400€, c'était prévu).

Je vais aussi essayer de poster mes photos (nouvel appareil !) sur flickr, mais là, j'ai des doutes.

Edit à 13h54 : sur flickr, ça marche :)

vendredi 2 mai 2008

Départ pour Londres

Bon, il est 4h07. Nous nous préparons pour une longue journée :)

Alain m'emmène en voiture à la gare du Nord, où je prends l'Eurostar, destination Saint-Pancras, Londres.

J'ai peu blogué récemment, je ne bloguerai certainement pas depuis là bas.

A dans quelques jours !

mardi 29 avril 2008

Big Blue Ball

Big Blue Ball, 1/4

Lire la suite...

samedi 26 avril 2008

L'homophobie, ce douloureux problème (I)

Cette déviation de l'émission de Ménie Grégoire est, je le sais, un classique.

Le problème de l'homophobie est assez souvent qu'elle n'est pas reconnue comme telle. Une lesbienne qui se fait frapper parce qu'elle est lesbienne à un arrêt de bus, tout le monde comprend que c'est de la lesbophobie. Un couple de gay (d'ailleurs pas en couple) qui doit quitter son appartement parce que sujet d'attaque de coktail Molotov, ça on comprend que c'est de l'homophobie.

Lire la suite...

Vacances

Ca y est, nous avons posé nos vacances.

Je serai en vacances

  • du 29 avril au soir au 13 mai le matin (4 jours de posé + 3 RTT...) dont un passage à Londres du 2 mai matin au 5 au soir officiellement pour aller rencontrer mes "interlocuteurs" le vendredi en journée et le lundi le matin ;
  • puis du 9 juillet au soir au 4 août matin (12 jours de posé + 4 RTT) dont un séjour du 11 au 19 juillet à Montpellier qu'on vient de réserver.

Il faut dire que j'ai encore plein de RTT à prendre avant de changer officiellement de poste :)

jeudi 24 avril 2008

Nouveau boulot, suite

Je commence officiellement le 1er juin, un dimanche. Donc mon promier jour effectif sera le 2 juin, le jour de mes 35 ans.

En attendant, le gars que je vais remplacer me "propose" de venir travailler avec lui début mai. C'est à dire pendant mes vacances.

Et pis quoi encore ?

mercredi 23 avril 2008

Des minorités

Là où je travaille, avec joie et entrain, la population est généralement séparable en deux catégories : ceux qui sont là pour rester et les autres. A quelques exception près, la première catégorie est majoritairement âgée de plus de 40 ans, mâle, blanche et issue d'un milieu social plutôt aisé (upper middle class comme on dirait en américain). La seconde est majoritairement âgée de moins de 35 ans, mixte plutôt mâle, blanche et issue d'un milieu social plutôt aisé.

Quid de la mixité sociale ? Quid de la mixité des genres ? Quid de la mixité... raciale ? Bon, je ne suis pas sûr qu'il me faille prendre exemple mon lieu de travaille, mais qu'importe.

Lire la suite...

Des minorités

Un collègue qui est arrivé à la R&D en meme temps que moi en part en même temps. Le 2 juin, il entrera dans la filliale (anglaise) de trading alors que je rentrerai dans un des services centraux. Même poste, même profil. A ceci près qu'il montre que l'entreprise essaye de changer. Pourquoi ? Fait-il parti d'une minorité ? Est-il bénéficiaire d'un traitement de faveur.

Non et non. Ou plutôt, presque oui et non.

Lire la suite...

lundi 21 avril 2008

Je code donc j'essuie les plâtres

Trouzième réunion projet avec le prestataire de seRvice. C'est quelqu'un qu'on connaît bien - surtout moi, puisqu'il a commencé sa thèse à Centrale quand je finissais la mienne. Nous ne l'avons pas embaûché parce qu'il avait un profil trop informaticien. Mais depuis, nous l'utilisons, ou plutôt, non, nous utilisons la SSII qu'il a intégrée, afin de développernotre IHM.

Lire la suite...

Scarlet red ashamed

Bon, il n'avait qu'à arrêter de parler des raisons pour lesquelles ils les aimait bien

Lire la suite...

vendredi 18 avril 2008

RTT mon ami

Je suis en RTT contre mon gré. Bon, pas tant que ça, puisque je suis assez fatigué en ce moment, ça m'a permi de faire la grasse matinée jusqu'à 7h30.

Lire la suite...

mercredi 16 avril 2008

Accident de la route et conséquences

Hier, Alain a eu un accident de la route. Physiquement, il n'a rien, c'est la camionette de la ville qui a "morflé". Par contre, c'est son moral qui a pris un sacré coup. Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite, j'étais plutôt content qu'il n'ait rien.

Je l'ai questionné sur les conditions du choc, il est partiellement en tord - mais c'est l'autre qui venait trop vite et l'a éperonné quand Alain tournait. Alain a rempli le constat mais a oublié de préciser qu'il avait mis son clignotant et que l'autre venait à une vitesse excessive en le doublant par la gauche alors qu'Alain lui-même tournait à gauche...

Je n'ai compris le problème que plus tard. Quand il est énervé, Alain, il faut qu'il range. Disons qu'il est maniaque de l'ordre là où je suis un gros cochon fanatique du désordre ambient. Il m'a vraiment énervé quand il a jeté les couverts de mon ancien service parce que certains (pas tous, donc) étaient abîmés. Il s'est mis à ré-ordonner les meubles, à me parler du four qu'on doit acheter le mois prochain, de la place qu'il prendra (et qui obligera à bouger le congélateur)... Bref, il a eu sa crise de mise en ordre de l'appart qui m'a finalement fait penser qu'il avait un problème.

En fait, cet accident l'a replongé dans les méandres de ses mésaventures passées. Son précédent travail stable, chez Renault, il l'avait perdu peu après qu'un vioc lui soit rentré dedans en roulant à contre-sens sur l'autoroute. Là, il se dit qu'il est encore en période d'essai (le stage de fonctionnariat dure un an) et qu'il risque son boulot. Ses collègues ont beau lui avoir dit qu'il ne risquait rien, qu'il n'était pas le premier à qui ça arrivait, etc., il a peur. Je n'ai pas réfléchi à ce que je disais en rentrant hier avec les courses sous le bras - j'ai plaisanté en disant bon, ben t'a encore perdu un boulot. Il l'a pris comme argent comptant.

J'ai en somme été aussi maladroit que ma mère qui m'a fait à peu près la même chose il y a quelques temps en me reparlant de ce tragique accident de sortie de boîte de nuit où trois personnes on perdu la vie du fait d'un fauchage par un chauffard. Elle avait oublié que, 10 ans auparavant (putain, 10 ans), c'étaient mes amis dont mon (premier) copain qui mourraient ainsi sous mes yeux. Ceci dit, maintenant, outre la légèreté des propos maternel, il n'y a pas eu de crises - juste un regret, celui de ne plus pouvoir jamais les voir tous les trois ou d'en serrer un dans mes bras. Une mélancholie, rien d'autre.

Ce n'est pas le cas d'Alain. Il n'a toujours pas fait le deuil de ce qui lui est arrivé il y a maintenant 8 ans.

En effet, j'ai fait pile poil ce que je n'aurais pas dû, j'ai remis Alain en situation de revivre un évènement qu'il n'a pas encore assimilé, et là, je m'en veux.

mardi 15 avril 2008

Epinard + maladie de Crohn + Coca = OK, sans coca = bobo

Oui, je sais, j'aurais dû m'abstenir de préparer cette salade ma foi très bonne au final. Deux soirs, qu'elle m'a fait, cette salade d'épinard.

Si seulement, au déjeuner, je n'avais pas eu cette salade de choux rouges extra acide à midi, je pense que ça serait passé...

J4en ai marre de râler après cette maladie.

Et quelle maladie quand on est pédé et qu'on aime être passif...

lundi 14 avril 2008

Nouveau boulot :)

Tiens, j'ai oublié de l'écrire ici (mais pas ) : j'ai eu le poste.

A partir de juin et jusqu'à fin août, je serai en "biseau" entre mes deux activités (ancienne, R&D et nouvelle, analyste risques marchés).

Mon chef actuel s'arrache les cheveux car mon départ n'arrange pas ses affares en matière de RH... tant pis, ils n'avaient qu'à me proposer des travaux plus intéressants.

jeudi 10 avril 2008

Entretiens d'embaûche

Ce matin, 3 heures d'entretiens...

Lire la suite...

mercredi 9 avril 2008

Il fait trop chaud

pour travailler ?

Lire la suite...

- page 7 de 12 -