Blog à cossaw

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 6 août 2008

L'arme ultime anti sportif récalcitrants

Apparemment, la Chine n'hésite pas à ne pas donner ou à révoquer les visas pour les sportifs qui ont trop critiqué ses interventions.

En l'occurence, un sportif américain se serait vu révoquer son visa pour ses positions face à la Chine dans son rôle en Afrique et plus particulièrement au Darfour.

J'essaie de trouver son nom, juste entendu aux infos en déjeunant...

Je précise un truc : le sport, je m'en fous, les JO sont pour moi une manifestations déviée au profit des grands groupes internationaux.

Mais cela permet bien d'exacerber les "problèmes" liés au choix de la Chine.

mardi 5 août 2008

La star-ac 8 en face du bar à cul "one way"

Source yahoo.

Hum.

Entre piédestal et échafaud

Le récent décès du russe Alexandre Soljenitsyne me pose problème.

Sa littérature ne me plaît pas. Son sujet initial, ce qui l'a fait, son emprisonnement, je le comprend, je le respecte.

Ce qu'il fut à la fin, non, ça ne passe pas.

Voilà pourquoi.

Lire la suite...

Peter Gabriel III (Blur)

Cet album est le départ de la nouvelle carrière de Gabriel. Si les deux précédent essayait de distancier de Genesis que Gabriel venait de quitter, le 3e album porte le germe de ce qui sera la passion musicale de Gabriel - synthétiser les musiques d'origine diverses en un ensemble hamonieux où elles ne perdent pas leur identité.

Avec ses prestigieux invités, de Kate Bush à Phil Collins en passant par Paul Weller, Gabriel s'est aussi réapproprié leurs univers pour faire briller le sien. Voilà comment est né l'un des meilleurs albums de ma collection.

Lire la suite...

This Fire - Paula Cole

Where have all the cowboys gone ? se demandait en 1996 Paula Cole. Ce tube, inattendu, la propulsa au rang des aspirantes "chanteuses à texte country-like qui vendent beaucoup" (Sheryl Crow, Shania Twaine). Pas tout à fait le genre de la dame.

En fait, cet album, qui valut son succès autant à Cowboys qu'à la chanson titre de Dawson Creek, I don't want wait, allait bien au delà du succès populaire tant les titres, variés, dépeignaient une amérique loin de clichés classiques.

Lire la suite...

lundi 4 août 2008

Harbinger - Paula Cole

Comme beaucoup d'autres, j'ai découvert Paula Cole deux fois. La première fois, c'était en tant que choriste du talentueux Mr Gabriel. La seconde fois, c'était quand, aux Etats-Unis, je découvrais un hit majeur, This Fire, qui lui a valu quelques récompenses, mais pas les Grammy awards qu'elle perdit d'ailleurs au profit de chanteuses du même registre (Shawn Calvin, Jewel).

Mais This Fire n'était pas le premier disque de Paula - elle avait en fait déjà produit un autre opus, plus sobre et sombre, non moins réussi : Harbinger. Je l'ai découvert (et acheté) quand j'effectué mon stage de thèse à Cambridge, Ma. C'est un de ces disques qu'on garde précieusement.

Lire la suite...

Un peu perdu

Orange nous a lâché ce week-end - pas moyen de faire quoi que ce soit.

Un peu l'impression d'être perdu, coupé du monde... parce qu'on attendait des confirmations de potes par mail qu'on n'a donc pas reçues.

J'espère que ce sera revenu en l'état.

Parce qu'entre ça et les titres achetés sur fnac.com qu'on ne peut pas utiliser (je crois que j'ai compris le problème, mais "ils" ne répondent pas à mes mails non plus...), ce fut un week-end digitalement raté.

Heureusement, samedi soir, il y a eu Wall-e. Vraiment très agréable, beau et d'une morale assez simple sans être simpliste.

mercredi 30 juillet 2008

Sérieux problème de mis en forme

Il va falloir que je revienne sur les plus récents de mes articles dont je viens de voir qu'ils étaient difficiles à lire : en plus de leur longueur (mea maxima culpa), la mise en forme qui vient du format wiki a disparu.

Diantre.

Bon, ben, va falloir que j'y fasses plus attention.

J'ai un prénom germanique

"Arnaud", c'est un prénom germanique (à la base, ça voulait dire "roi des aigles" ou équivalent, cf. le symbole du Saint-Empire). Un évêque de Metz s'est appelé comme ça (avec la graphie d'alors, Arnoulf). Puis, bon, difficile de cacher l'anglo-saxon Arnold.

Plus encore que mon prénom (et les ancêtres germanophones de ma mère et de ma grand-mère), c'est certaines de mes expressions qui marquent...

Lire la suite...

mardi 29 juillet 2008

Souvenir d'Aiges-Mortes

Mauvais souvenir. L'endroit est très, très beau, trop touristique, surtout un 14 juillet. On a fait quelques photos (pas encore éditées ni publiées). Très bon souvenir sauf pour le restaurant.

Lire la suite...

lundi 28 juillet 2008

Big Blue Ball : je l'ai :)

Si c'est bien un disque Realworld, c'est le distributeur Proper Music qui distribue le disque choral hérité des sessions Realworld du début des années 90 (quand Joseph Arthur, par exemple, était encore chez Realworld et Sinnéad O'Connor n'avait pas réglé ses comptes avec PG)

Publié aujourd'hui officiellement, je l'ai reçu par la poste (avec celui de mon frère, Pascal).

The Red Shoes

Les mal aimées chaussons rouges.

Peut-on un moment revenir sur l'album classé, bien malgré lui, parmi les moins aimés de Kate Bush, si ce n'est le moins aimé ?

Oui, forcément. Parce que tout n'est pas noir, loin de là !

Lire la suite...

Nouveau boulot, nouveau joujou

J'aime bien mon nouveau boulot à la Défense. Bien sûr, j'aimais mieux quand il était avenue de Wagram, mais on ne joue pas avec la sécurité, alors, zou, tout le monde là où il peut.

Nous, c'était La Défense.

Lire la suite...

Le retour du mort-vivant

Apparemment, je peux de nouveau publier des billets sur mon blog. Et le problème venait de mon ordi perso, et non de Gandi. Dont acte.

A priori, le champ "contenu" apparaissait comme vide.

Remarquez, vu ce que j'écris parfois, c'est tout comme...

mercredi 9 juillet 2008

26 ans dans la vue : le fichage de la sexualité est de retour

Gaston Defferre, sous l'impulsion du programme commun de gauche, et avec le soutien de Mittérand, avait supprimé le fichage des homosexuels en 1982.

Michèle Alliot-Marie, au travers d'un logiciel pour la police, le réinstalle, cf. article sur Têtu.

Je recopie ce qui est présenté dans l'article :

« Peuvent être enregistrées de manière exceptionnelle » pour « des personnes ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, économique ou syndical ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif », ainsi que pour des «individus susceptibles de porter atteinte à l'ordre public», mais aussi pour des «enquêtes administratives pour déterminer si le comportement des personnes est compatible avec l'exercice des fonctions ou missions envisagées»

Le dernier terme signifie explicitement que l'on nous prépare un retour d'ordre moral, comme la bonne vieille formule "vivre en bon père de famille".

A bon entendeur, salut.

Ce n'est plus big brother, c'est la préparation d'un régime qui fiche et qui facilite ainsi toutes les dérives que la CNIL a senti - mais s'est fait renvoyer dans la gueule (désolé).

La France, cette nouvelle patrie d'extrême droite (pour ne pas utiliser l'argument national socialiste).

Ps : il n'y pas que l'homosexualité, la séropositivité qui seront concernées. On peut penser à toutes les pratiques "inconvenantes" (et pas que sexuelles).

mardi 8 juillet 2008

Adieu la 5e semaine ?

Dernière nouvelle : les cadres au forfait passent de 218 jours à 235 jours. Plus 17 jours (=3 semaines + 2 jours)

Petit problème ?

Une année ouvrée, c'est 255 jours (environ, 2009 aura 253 jours ouvrés).

Sachant qu'une semaine de travail, c'est 5 jours...

  • Forfait ancienne formule, c'est 37 jours de vacances, soit 7 semaines et 2 jours. Oui, ça fait beaucoup, mais rappelons qu'en forfait, la seule limite est qu'on ne doit pas travailler plus de 12h d'affiler et qu'il doit y avoir 11h entre chaque session de boulot (merci redrag)... je simplifie. En gros, on ne compte pas ses heures.
  • Forfait nouvelle formule, ces 20 jours, soit 4 semaines. Là, c'est peu. 5 semaines de congé payés anyone ? Ou alors, ça veut dire une semaine de 6 jours ?

Je rappelle que d'après toutes les statistiques, les cadres plébiscitaient les 35h ! Et ce, malgré les baisses de salaire relatives.

Au fait, qui va décider si un cadre passe au nouveau forfait ? Pas forcément le cadre qui est impatient de voir augmenter son pouvoir d'achat mais certainement son propre encadrement... J'ai des réflexes basiques sur ce genre de "nouveautés" à la mode "on ne voit plus qu'il y a grève".

En conclusion, ce ne sont pas les 35h qu'on supprime, c'est la cinquième semaine de vacances.

jeudi 3 juillet 2008

Mieux vaut régner en Enfer

La citation complète est la suivante :

Better to rule in Hell, than serve in Heaven

John Milton, Paradise Lost (vers 263), 1667

Cette citation, issue du Paradis Perdu de John Milton, donc, est censée être prononcée par Satan après qu'il se fut rebeller contre Dieu et qu'il fut ainsi déchu de son état exalé d'ange "porteur de lumière" (Lucifer) à celui de Diable - le Diable. J'ai lu Paradise Lost en '97, pendant a dernière année d'études à Centrale. J'ai commis un mémoire à ce sujet - non sans l'aide d'un "que sais-je" ou équivalent. Parce que bon, déjà l'anglais poétique du XVIIe siècle n'est pas aisé, mais un compte épique poétique, ça l'est encore moins.

Lire la suite...

mercredi 2 juillet 2008

De la marche et de ses manifestants

La marche des fiertés a une particularité fondamentale par rapport à presque toute autre manifestation : il y a systématiquement beaucoup plus de monde sur les bords de la marche que dedans. Et c'est une idée qu'il faut retenir. Et qu'il faut questionner. Pourquoi y-a-t-il un facteur 20 au moins entre les participants et les sympathisants ? On trouve dans les raisons sous-jacentes à cette question la source du principe primordial de décompte des participants : la marche des fiertés, c'est à la fois ceux qui défilent et ceux qui les accompagnent sur le bord - anonymes ou non.

Lire la suite...

lundi 23 juin 2008

And the winner is

Ce qui se produit aujourd'hui au Zimbabwé est une honte, tant pour ce pays que pour la communauté internationale. L'opposition n'en peut plus d'être arrêté, frappée, torturée. Le tyran Mugabé, l'un des despote les moins éclairés au monde, a de nouveau réussi à se moquer de l'ONU et de tous les principes qu'on aimeriat voir triompher. Dernière nouvelle en date, après l'abandon sous le coup des menaces de Morgan Tsvangirai, le siège de son parti a été envahi par la "police", les militants et sympathisants emportés dans un bus. Vers où ?

Lire la suite...

Déménagement professionnel

Bon, on a appris qu'on déménagerait dans la semaine pour un des sites à La Défense. Niveau transport, c'est pas top, mais c'est toujours mieux que de ne pas pouvoir travailler convenablement !

- page 5 de 12 -