Blog à cossaw

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 29 septembre 2010

Polyglotte ? non, mais...

En fouillant dans les cartons que je défais en ce moment, j'ai retrouvé une petite note que j'avais écrite en 2005 sur des élèves allemands qui avaient chahuté pendant une présentation que j'avais faite de mes travaux à la R&D.

A priori, ils ne savaient pas que je comprenais leur langue sans problème (surtout les insultes).
Je leur avais répondu (à peu près) un "je te rappelle que le pédé, enculé & fils de pute, c'est ton tuteur, alors je te conseille de la fermer".

Déconfiture assurée.
%% A vrai dire, ils m'avaient entendu parlé anglais et (un peu) espagnol à d'autres "tutés" et avaient dû en déduire que c'était déjà beaucoup pour un français.
Raté, à l'école, on avait plus de 50% de gens qui avaient suivi des cours en 3 langues vivantes, et je suis un petit joueur - mon allemand est plus proche du patois que du Hoch, et l'espagnol est venu assez vite grâce à la structure si logique que cette langue a (facile à apprendre pour un matheux latiniste). Je pense aussi à ceux qui ont appris le chinois, l'arabe ou même le russe, je fais pâle figure par rapport à eux :)

mardi 30 mars 2010

Scratch my Back - may be I'll scratch yours

La technique est là, la voix posée. Certains titres semblent en effet, larmoyants. Ré-interprétation implique pour certains trahison, pour d'autre extrapolation. C'est ce qui mène cet album difficile sur lequel une seule écoute ne suffit pas. Par ailleurs, certains titres passèrent mieux lors du concert (notamment Heroes).

Lire la suite...

mercredi 10 mars 2010

Résultat d'un test sur la cyclothymie

C'est assez long...

Lire la suite...

jeudi 4 février 2010

Comment passer les nuits d'insomnie à s'instruire à partir de documentaires vus sur Arté ou Planète

En ce moment, je lis des textes sur les origines polythéistes du dieu juif, chrétien et musulman. Les passages les plus novateur pour moi me semblent être ceux où ils expliquent comment les rédacteurs des textes (1000 ans après les faits...) ont remagné les histoires de leurs populations, intégré diverses traditions, etc. pour faire apparaître que les populations, notamment les anciens hébreux, furent d'un coup totalement monothéiste alors qu'il ne l'étaient pas plus que les populations alentours (certains passages bibliques étant d'ailleurs en contradictions les uns avec les autres).

Là, il va vraiment falloir que je prenne du temps pour rédiger quelque chose de sérieux, parce que le sujet est réellement passionnant.

Et il va aussi falloir que je prenne le temps de rédiger mon article sur les différentes formes d'intégrisme et quels en sont les conséquences.

Note : l'un des points intéressant est que les chercheurs sont de toutes confessions (ou athées)

vendredi 8 janvier 2010

Trente pour cent ?

Le récent débat idéologique oppose en apparence deux mondes au sujet de ce qu'on appelle l'élite de l'enseignement supérieur.
Faut-il forcer, par imposition d'un quota explicite, l'entrée d'élèves boursiers dans les grandes écoles, et si oui sous quelle conditions ? Avec d'un côté, les pour, coincés entre d'un côté une ministre qui veut ne pas trop perdre la face aux prochaines élections régionales et un directeur d'une école (Science Po Paris) non membre de la conférence des grandes écoles (CGE), et de l'autre côté la CGE elle-même et très peu de gens il est vrai pour les soutenir.

Lire la suite...

lundi 14 décembre 2009

Un jour triste

Il y a un mois je revenais de chez mes parents le cœur lourd.

Pas tant pour ce grand père décédé, grand père de mon cousin, mais pour mon oncle, pour sa mère, pour mon cousin, pour ma tante que mon père et moi avons conduite chez ses beaux-parents.

Lire la suite...

mercredi 16 septembre 2009

Comme une vieille rangaine

Le décès de Patrick Swaize est dû à la même cause qui emporté, à peu près à la même époque, mon collègue de bureau et oserais-je dire ami il y a bientôt deux ans. Ou étais-ce trois ans ? Les choses ont tellement changé depuis.Ma vie s'est concentrée sur deux choses : le boulot, la vie de couple. Le blog en a pâti, ce qui n'était pas plus mal que ça, étant donnée mes diarrhées de posts parfois, non ?
Cette année-là, beaucoup de choses ont cassé. Certaines pour le meilleur, d'autres pour le pire.

Lire la suite...

lundi 4 mai 2009

Avait-on besoin de la loi contre l'inceste au sein de la famille ?

Outre une certaine forme de volonté anthropologique que je n'ai pas, je rappelle que l'inceste reste, à juste titre, le tabou ultime. D'après Lévi-Strauss, si je me rappelle bien de mes lectures de prépa, c'est effectivement ce qui constitue le cœur de la société primitive - la nécessité absolue (sauf en Égypte ancienne... et dans les familles royales) de non consanguinité se justifie d'ailleurs pleinement par les études même très peu poussées sur la généalogie et la génétique.

Bref, l'inceste, forcément, il fallait légiférer dessus.

Et par principe, oublier qu'une série de loi protège déjà les mineurs des attentions trop poussées de la part d'adultes... plus encore si l'adulte à de fait autorité sur ledit mineur ou, pour être plus précis, si l'adulte est ascendant du mineur. Donc, en gros, le cas inceste est un cas particulier des textes déjà existants - articles 161 et suivants du code pénal dit le texte de Mr Estrosi.

Lire la suite...

vendredi 27 mars 2009

De la capacité du préservatif à préserver

L'évêque (maudit soit il jusqu'à la 13e génération, quoi que il s'est rétracté...) a raison, le préservatif n'est pas efficace à 100%.

Je l'ai même écrit moi-même ici.

Et ce pour trois raisons essentielles :

  • il faut savoir le porter correctement,
  • il faut savoir le lubrifier correctement,
  • il faut savoir qu'il peut se rompre

Lire la suite...

mercredi 25 février 2009

Devenir père ?

J'en ai assez qu'on me pose cette question - et j'en ai assez de répondre la même question.
%% Non, je ne veux pas devenir père.
Et oui, j'ai déjà été tenté, d'accord, c'est bon.
Pas le meilleur souvenir de ma vie d'adulte, ce truc.

Lire la suite...

samedi 21 février 2009

Fluctuation identitaire

J'ai rencontré un ex-ex-gay... et ça m'a bouleversé.

%

Lire la suite...

mardi 30 décembre 2008

Und was denken Sie daran ?

J'ai des souvenirs qui me sont revenus, là, ce week-end, des trucs bizarres. Des souvenirs de télé, des trucs dont je ne sais plus en quelle langue ils étaient (je penche pour l'allemand, mais ce n'est pas sûr). Ça date de l'époque (bénie ?) où je mélangeais allègrement les quelques langues qui étaient parlées autour de moi (français, allemand et patois).

Un souvenir des interludes télé. Ce devait être en 79 ou 80 - parce que je savais déjà déchiffrer ce que je lisais, mais que je ne comprenais pas nécessairement.

Je crois que c'était l'ARD ou la ZDF qui avait ces interludes kaléidoscopiques, que j'aimais beaucoup. Ma grand-mère, ou encore Annie, une amie de mes parents (dont l'époux "jouait" au foot avec mon père - il était arbitre de touche vu son âge) regardaient souvent les feuilletons en Schlöh (ce qui n'était pas une insulte) - c'est comme ça que j'ai vu les premiers Raumschiff Entreprise. Star Trek... i de Entreprise était d'ailleurs prononcé alors que le reste était prononcé à l'allemande. De beaux souvenirs, une madeleine , si on veut. D'ailleurs, ça me fait penser d'abord à Annie, décedée il y a une dizaine d'année et à ma grand-mère décédée il y a quinze ans.

Puis, ça me fait penser à mon grand-père avec qui je regardais, tous les ans, le Tour de France. Pépé aurait eu 99 ans demain. Comme Annie, ou Mémé, il était né allemand car mosellan en 1909 (Villers-Stoncourt étant dans la zone annexée en 1870). Mais à leur différence, il refusait de parler allemand, bien qu'il le comprît. Comme mon oncle Jacques et pour la même raison, sauf que Pépé, lui, avait pu s'enfuir avant d'être pris et que Jacques était passé par les camps (en tant que résistant catholique).

Bref.

Je pense que ces souvenirs sont liés aux images de rétrospectives que j'ai vues récemment, retraçant les années 80. Au 1er janvier 80, j'avais 6 ans, ce qui me laisse des souvenirs très parsemés, certains clairs, certains flous. Et certains, refaits. Reconstruits à partir d'images et de sons par cet effet mémoire qui fuit et remplit des impressions de déjà-vu à partir de ces rétrospectives, justement. Par exemple, je me rappelle très bien de l'élection de Mittérand en 1981, parce que la famille était réunie chez mes parents et que mon onccle Gaby avait sauté de joie et renversé son père (Pépé) - j'allais avoir 8 ans le mois suivant et mon oncle m'expliquait combien les choses allaient changer. Je sais cependant que mes souvenirs sont déformés par l'image chacun connaît - Elkabach et Mougeotte présentant l'affichage minitelesque du visage de Mittérand. Je me souviens de la mort de John Lennon parce que mon frère Pascal avait pleuré, mais le reste, je le sais parce que j'ai vu des reportages.

En gros, ma mémoire se souvient plus des sentiments que j'ai alors éprouvés ou vus que des effets réels - qui eux sont des ajouts du fait des médias, et principalement de la télé...

lundi 17 novembre 2008

Faut il lire les textes antisémites en cours ?

Récemment, je me suis énervé avec un ami camarade au sujet de la lecture, en classe, de textes plus ou moins connotés.
Racistes, antisémites, etc.
Je n'ai pas trop compris son idée - parce que fondamentalement, on est d'accord sur le caractère antisémite des textes (puis racistes) dont nous parlions, qui dataient de la période d'entre deux guerre.
Là où je vois une nécessité absolue de marquer le temps et l'époque par la connaissance des textes, ici des articles de journaux, lui voit une possible mauvaise réutilisation.
Pour moi, il y a deux facteurs essentiels :

  • quand on lit ces textes, c'est avec des élèves de 3e à Terminale, donc capable de juger - et de voir le danger intrinsèque à ces paroles relatées, à ces textes haineux ;
  • on ne laisse jamais les élèves lire ces textes sans un contexte, justement, et sans préciser qu'ils étaient eux aussi liés à l'avènement du contexte nazi.

Ces textes là avait un goût particulier, parce que lié à la crise de 29, ses répercussions et l'arrivée au pouvoir du partie national socialiste (nazi, donc).
On ne focalise pas sur ces textes, on le cite et on les montre pour bien faire voir que la France d'alors n'était pas idyllique.
Un peu comme Desproges le disait du rire, on ne fait pas lire tout à n'importe qui dans n'importe quel contexte.
On explique, on tisse des liens, qu'on veut explicites, "à propos".
Dans un registre similaire, l'homosexualité peut être abordée, de façon ciblée. De même façon que l'hétérosexualité, la norme étalon.
Quand on fait apprendre à des gamins de 5e le dormeur du val (un de mes poèmes préférés), on ne va pas aller citer la sexualité (bi, homo, qu'importe) de Rimbaud - mais on citera par contre d'une part la commune, et éventuellement le futur de vendeur d'armes d'Arthur, comme contrepoids même asynchrone. Au élèves, on pourra citer le lien homosexuel entre les deux poètes maudits (dixit Verlaine lui-même) si celui ci est utile - comme il est utile d'expliciter le contexte de Mignone, allons voir si la rose de Ronsart.
Mais doit on supprimer un texte, un livre, un film, parce que son sujet est contraire aux "bonnes moeurs" politiquement correcte ? Non absolument pas mais à la condition express que le document s'accompagne d'un commentaire, qu'il soit discuté, qu'on y explicite les problèmes qu'ils véhicule et la haine qu'il soutient.
Je reste persuadé que les luttes contre les discriminations ne peuvent exister si on ne se fonde pas sur le passé - rien ne sert de rester vaseux, rentrons dans le lard du discriminant en exposant ses pensées et ce qu'elles ont de déshumanisant tant pour lui que pour les victimes qu'il présente.

lundi 10 novembre 2008

Les élections américaines par ''county''... intéressant !

Elections US 2008

Source : Washington Post

En rouge, les votes McCain étaient prépondérant, à l'inverse les blue counties ont voté plutôt pour Obama.

La répartition des votes est assez claire - en général, les "grandes villes" ont voté pour Obama, les red-necks pour MacCain. C'est surtout visible pour Los-Angeles, le gros bloc en bas à gauche !

C'est évidemment le cas des Etats pour lesquels McCain est arrivé premier - mais aussi pour les Etats "majoritairement" bleus - prenez le cas de la Californie, vous verrez que l'intérieur des terres, ou encore l' Orange county(celui de Nixon) sont "en rouge"... alors que globalement la Californie a voté Obama.

Mais remarquez que la Californie a quand même voté conservateur avec la proposition 8... même dans les grandes villes (Los Angeles...).

PS : l'image complète ici.

dimanche 19 octobre 2008

Le but dans la vie c'est

Il y a quelques semaines, à un camarade qui me demandait quel était mon but dans la vie, je répondais d'être heureux.
Parfait exemple d'individualisme, égoïsme assumé ?
Comme bien d'autres points, c'est à la fois vrai et incomplet.

Lire la suite...

jeudi 9 octobre 2008

De l'art d'utiliser une capote

Hier soir, alors que je regardais Desperate Housewives (même pas honte) sur la 6 (si, là j'ai honte), je me suis à nouveau énervé.
Pour quoi ?
A cause d'un chiffre maladroit, hors contexte.
Celui lié à l'efficacité des préservatifs.

En fait, en matière de capote ou de fémidon, préservatif dit féminin, une sérieuse remise à niveau des connaissances est nécessaire. D'autant plus que les partisans du "non au mariage avant le sexe" (ne serait-ce pas le contraire, d'ailleurs ?) ont fortement tendance à utiliser les pires études réalisées dans des conditions les plus douteuses (cf. la dernière étude sur le lien circoncision/protection contre le VIH - indiquant une anti-corrélation réellement faible et peu fiable.).

Lire la suite...

jeudi 2 octobre 2008

Ce que je vois de lui

Il est parti dormir. Nous n'avons même pas pu finir ce DVD qu'on a pourtant vu un certain nombre de fois - Tatie Danielle !
Il est fatigué, éreinté par un travail ingrat dont il bénéficiera cependant dans quelques mois - sa titularisation ne semble en effet pas poser de problème.
Disons que le mec qui lui a sorti, en l'insultant un toi, ta femme, c'est mec ne le gênera plus. La mairie est, apparemment, à cheval sur les non discriminations.
Ce garçon de 41 ans avec qui je vis, il me surprend toujours, il m'agace, il me lace. Il me fait peur, il m'angoisse parfois. Mais il m'attendrit et il continue à m'aimer comme je l'aime en retour.

Faut il voir les défauts de l'autre pour en apprécier d'autant plus ses qualités ?

Lire la suite...

vendredi 19 septembre 2008

Ce qui me reste de lui

Un article dans un journal, un commentaire à la radio.
Je ne sais pas exactement ce qui m'a fait ressortir ce vieux machin.
Cet unique objet.
Je le garde précieusement alors qu'il s'est déjà brisé deux fois.

Lire la suite...

jeudi 4 septembre 2008

Little deaths

Merci à J qui reconnaîtra

Lire la suite...

mardi 5 août 2008

La star-ac 8 en face du bar à cul "one way"

Source yahoo.

Hum.

- page 1 de 2