Blog à cossaw

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 8 avril 2008

Cossaw in the sky with diamonds ?

It's never to late too realise how far you've sunk. Never too late to find that little part of pleasure you can find in everyday's life.

No, really, it's not that difficult. Just sit down on a bench in the middle of a park, with snow covered grass all over. It's 11 o'clock, one hour till midnight, and you can't help but enjoy yourself.

Lire la suite...

Promotion ?

Depuis la semaine passée, je sais que le commanditaire interne de mes recherches s'en va pour une entreprise soeur devenue concurrente. Il m'a dit tout de go qu'il aimerait bien que je prenne son poste, plus ou moins remanié pour convenir à mes talents et défauts.

Lire la suite...

Changer d'air

J'avais besoin de changer d'air. Trop de fatigue cumulée, plus vraiment de passion pour écrire. Alors j'ai arrêté un peu. Deux articles non écrits, un écrit mais non publié. Et puis, pouf, ce matin, de nouveau l'envie d'écrire. Alors je m'y remets un peu.

vendredi 28 mars 2008

Grosse fatigue mais bonne ambiance

Deux heures d'accueil au Centre LGBT entre pliage de tryptique, montage de coffres en plastique "à ne pas casser comme les deux autres" et réponses aux usagers. Pas top, pas beaucoup entre 16h et 18h, contrairement aux autres vendredi, environ 30 personnes... - soit autant qu'à l'ancien CGL en une après-midi malgré tout. Notons que la soirée "latino" semblait attirer du monde quand je suis parti.

J'avais donné rendez-vous aux membres de CentraleGay au centre parce qu'il est facile d'accès et à côté du marais. Nous avons finalement été... 4 + le copain d'un d'entre nous. Bonne discussion, que je me suis accaparée puisque comme d'habitude, c'est moi qui, maillon fort ?, ai des nouvelles de tout le monde... agréable repas (moins de 100€ à 5, vin compris) et grande joie de revoir mon ancien compagnon de jeu de rôle, Olivier.

On va essayer de remonter cette assoce à son état de 2000-2001, ce serait pas mal...

jeudi 27 mars 2008

Réunionite aiguë

5 réunions dans la même journée, je meurs...

Surtout à celle avant 12 où je devais lutter pour ne pas m'endormir... et pourtant le sujet (couverture des pertes réseau par effet Joule ou fuite) était intéressant...

mardi 25 mars 2008

Week-end surprenant

Angélique et mon frère sont donc devenus mari et femme officiellement.

Lire la suite...

jeudi 20 mars 2008

Préparation au voyage

Je prépare mon voyage pour Metz et la cérémonie de mariage de mon frère samedi.

Ca se fait une virée de fin de vie de garçon quand on a déjà été marié et qu'on vit depuis 4 ans avec sa fiancée ?

Ben, oui, apparemment...

mercredi 19 mars 2008

Maudite journée

D'abord la porte du parking qui refuse de s'ouvrir. Ensuite, le réparateur qui n'est toujours pas arrivé à 08h30 alors je prends le bus 62.

Lire la suite...

lundi 17 mars 2008

Pois(s)on

Je n'aime pas le poisson en général..

Celui qu'on nous a donné hier était bizarre au goût. Pour nous restaurer pendant la journée électorale (1006 votants contre 1016 la semaine passé ; 978 voies exprimées contre 999, 2/3 PS, 1/3 UMP), je n'ai eu que ce repas (plus une pomme), donc je n'ai pas fait la fine bouche.

Pas digéré de l'après-midi, pas de la nuit, et ce matin... malâââde.

Navigation au toucher entre lit et toilettes... toute la matiné. Là, à 15h, ça commence à aller mieux.

Entre crampe d'estomac et envie de gerber, je promets de ne plus toucher aux poissons livrés pour les repas de journée électorales de la mairei avant au moins un an.

Comment ça il n'y a pas d'élections avant les européennes de l'an prochain ?

lundi 10 mars 2008

Grosse fatigue

De 7h30 à 22h au bureau de vote.

On a trop fait confiance aux agents municipaux et pas assez vérifié leur travail - résultat, arrivé en mairie, il nous manquait un papier important... et l'école où se situait l'urne dans laquelle avait été rangée ledit papier était alors déjà fermée...

Grosse panique. Résolue vers 23h30 : on irait chercher les documents le matin même... joie ultime.

Je crois que la fatigue ne peut qu'empirer les choses...

La semaine prochaîne, je devrasi "recadrer" les agents. Ca me permettra de tester l'acquisition de la formation que j'ai suivie à cet effet.

Ceci dit, les résultats sont assez similaire à ceux de l'arrondissement, près de 58% de votant, 999 voies exprimées (...), la gauche PS très largement en tête, avec un score supérieur à deux fois celui de l'UMP, et près de 9% pour le Modem.

vendredi 7 mars 2008

Autorisation de ne pas travailler ?

Notre correspondate informatique nous envoie un gentil mot pour dire que les serveurs linux/unix seront arrêté ce vendredi à 14h.

Dois-je comprendre cela comme une autorisation de glander cet après-midi ?

Non, car j'ai posé l'après-midi pour assurer une permanence d'accueil au CLGBT :)

Rhââ Lovely ?

Comment réagir quand un élève ingénieur (majeur, hein, genre 22-23 ans) vous plaît beaucoup, beaucoup. Avec sa gueule d'ange, ses yeux bleu azur, sa bouille à faire craquer un saint (homo, quand même, le saint) ?

Lire la suite...

mardi 4 mars 2008

Maladroit 1er

Je me suis encore cassé la figure ce matin en sortant de la douche. Comme j'ai toujours et encore ce problème d'ongle incarné, je marche mal, m'appuie mal et là il a suffit que je pose mal le pied sur la carpette et patatra, je me suis "tordu" le genou vers l'extérieur. Ca fait mal.

Je suis bien sûr allé chez le médecin qui a constaté les dégâts. J'aurai droit à une radio demain et si besoin à une IRM. Tout ce que je sais c'est qu'il y a un problème de ménisque et du liquide là où il ne devrait y en avoir.

J'ai vraiment l'impression de revivre les mauvais passages de la vie de mon grand-père - celui à qui je dois mon hémophilie mineure, d'ailleurs.

Tiens, il neige et grêle à la fois. Vrai temps de mars, ça.

vendredi 29 février 2008

Discussion après un petit repas

(contexte : nous discutions des tenus à porter ou non quand on sort du labo)

Lire la suite...

Scrogneugneu

J'ai réussi à perdre les notes des 26, 27 et 28 janvier que j'avais écrites. K'interface gandi ayant planté depuis mon boulot, je ne sais pas si c'est l'hébergeur ou mon système qui est défaillant, voire les deux...

Quoi qu'il en soit, vous avait échappé à mes râles sur le boulot :

  • une quatrième collègue enceinte = 30% de l'équipe en moins (dont un décès et un poste non pourvu), et plus qu'une seule femme
  • une nouvelle assistante qui n'est pas encore arrivée alors que l'ancienne est déjà partie
  • mes clients qui font ch**r et qui râlent sur notre retard sachant que notre interlocuteur a pris ses 3 semaines de congé (dont 2 semaines de nouveau père) sans nous avoir validé son p****n de cahier des charges...

En fait, ils râlent parce que nous avons fait appel à une SSII - forcément avec tant de gens qui manquent... Sur mon équipe de développement, je suis quasi tout seul pour gérer mon lot (partie d'un grand projet), sauf un gars qui n'est pas payé à rien foutre, mais c'est pas loin (outre son niveau de rémunération situé à 12 niveaux actuels du mien...)

Ceci dit, je suis très content pour les nouveaux et futurs parents dans la vie de tous les jours. Sauf au bureau :)

lundi 25 février 2008

Un poids sur la conscience ?

Non, je dirais plutôt un casse pieds.

Lire la suite...

vendredi 22 février 2008

Où on voit que le gars a besoin de partir du bureau

Quand un collègue me demande l'heure, je ne regarde ni mon ordi, ni mon téléphone fixe pourtant devant mes yeux.

Je prend le thermomètre que j'ai installé dans mon bureau et je lui dit : "28°C".

Train train quotidien

Depuis quelques semaines, nous nous sommes fixés comme objectif de régler nos durées de sommeil. Nous nous couchons tôt aussi souvent que possible (22h-22h30), et nous nous levons tôt (disons, 6h).

Depuis deux semaines, en réalité, je suis tellement crevé en rentrant du boulot qu'il m'arrive de me coucher bien plus tôt (19h30-20h !) Depuis qu'Alain a retrouvé la voie du travail, c'est à dire lundi, il est lui aussi fatigué (reprise sans douceur), et nous passons donc le plus clair de notre temps à la maison, le soir, au lit.

Certes, nous ne faisons pas que dormir. Nous lisons. Je ne dirai pas que nous sommes sages à dessein mais plutôt par défaut.

Le seul moment de détente en couple, c'est devenu le dimanche, puisque le samedi je suis occupé (euphémisme).

Bref, nous voilà dans la position d'un couple qui subit plus qu'il ne se réjouit, du train train qutodien. Pour le moment, à vrai dire, c'est à cela que nous aspirons. Les turbulences des mois passés, le chômage d'Alain notamment, nous ont laissé des fatigues accumulées qui peuvent enfin s'exprimer de la manière la plus simple qui soit : nous dormons normalement.

Cependant, je dois dire qu'Alain s'inquiète un peu. Il dort assez peu, et se réveille très tôt - 3h ce matin ! (couchés : 22h00, extinction des feux 22h30). Il redoutait, quoi qu'il en dise, cette journée où il va devoir accompagner un autre ouvrier qui s'est fait retirer son permi de conduire hier - je cite, une prise de sang "assassine" indiquait qu'il n'avait pas régler son problème d'alcool. Alain craint deux choses : les alcooliques et les violents. Devinez dans quelles catégories l'homme en question se trouve... dans les deux.

jeudi 21 février 2008

Mal au crâne

Lydie et Roger (bientôt mariés, d'ailleurs) sont les premiers du lot à atteindre 35 ans.

Lire la suite...

mardi 19 février 2008

Il y a du mariage dans l'air

J'ai eu ma (future) belle soeur hier soir. Son fils a effacé le scan de ma carte d'identité que j'avais envoyé. Ils étaient tous les deux désemparés parce que mon frère devait aller aujourd'hui à la mairie pour, je crois, me définir comme témoin de son mariage.

Lire la suite...

- page 3 de 5 -